« Sapiens, Une brève histoire de l’humanité », Yuval Noah Harari, 2015, Albin Michel, Audiolib

Comment résumer 15 heures d’écoute d’un Monument de la réflexion sur l’humain?

Pas une minute n’est inutile, pas un renseignement n’est superflu. C’est d’une richesse absolue tant sur les sciences, l’histoire et la philosophie. Philosophie oui. Car cet essai n’est pas une vérité scientifique ou historique, Harari cite d’ailleurs peu de sources. C’est une réflexion sur l’humain sur son parcours à travers le temps et l’espace, sa propension à la destruction et au génocide, son besoin de domination des minorités, de maintenir les inégalités tout en faisant norme ce qui est majoritaire.

Il pointe un monde bancal fondé sur des croyances collectives mondiales (l’argent, la religion, le capitalisme), des pratiques d’évolution ultra rapides basées sur l’asservissement du monde animal et la mise en esclavage.

Il ouvre sur l’ultime inégalité qui est en train de se dessiner, l’accès aux soins et « l’amortalité ».

La plume est parfaitement accessible, s’amusant un peu avec les clichés, étayant avec des exemples concrets et des métaphores parlantes.

C’est glaçant. C’est génial. On en ressort moins bête, mais pas très fier d’être humain.

La voix du narrateur est merveilleuse: je vais le réécouter avec grand plaisir pour mieux assimiler et encore mieux comprendre.

Vraiment à découvrir!

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur google
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Qu'en dites vous ?

%d blogueurs aiment cette page :