“Montagnes Russes”, Gwénola Morizur & Camille Benyamina, 2021, Bamboo Grand Angle

Aimée et Jean ne parviennent pas à avoir d’enfant, en souffrent, mais ils s’aiment.

Aimée n’a pas de petit à serrer dans les bras le soir en rentrant du travail, mais toute la journée elle a tant d’amour à donner aux petits de la crèche qui l’emploie.

Aimée ressent un vide immense, mais elle se tourne vers les autres, donne son temps et son amitié à cette mère de trois enfants, seule, débordée, dépassée.

Une BD magnifique, aux dessins et aux couleurs d’une grande élégance.
J’ai adoré les jeux de lumière et Aimée.

Je n’ai qu’un seul regret, elle se finit trop vite. Alors je l’ai relue une deuxième fois.

Bravo aux autrices!

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur google
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Qu'en dites vous ?