«Les nuits de la peste», Orhan Pamuk, 2022, Gallimard

Année 1901, l’île de Mingher vit un tournant décisif de son histoire.

Sous domination ottomane depuis des siècles, lors d’une épidémie de peste les Minghériens se voient sombrer dans l’enfer de la mort noire, isolés du monde, abandonnés, sans aucune chance de quitter leur caillou infesté.

Un poignée d’hommes courageux va combattre de front la dictature du sultan qui sévit depuis Istanbul et la violence du virus qui sévit dans les maisons.

Rien ne simplifie la tâche de ces hommes: de l’obscurantisme religieux aux haines entre communautés, de la famine aux différentes quêtes de pouvoir, de la manipulation désespérés à l’analphabétisme, un État minghérien a bien du mal à se mettre en place, à stabiliser ses dirigeants et ses ministres, à sauver l’île de l’effondrement.

Les témoins privilégiés de cette histoire hors du commun sont Pakizê, fille du sultan déchu Mourad V, et son époux le docteur Nuri, épidémiologiste du sultan Abdülhamid, véritable despote sanguinaire, qui ruinera l’Empire ottoman et fera massacrer tant d’innocents.

Orhan Pamuk, dans cette incroyable fiction réalité, raconte comment une petite île, inventée de toute pièce, se bat pour survivre, tant contre la peste que contre les puissances qui la ponctionnent.

Cette île c’est l’Algérie, c’est la Palestine, c’est le Kurdistan, c’est l’Arménie, c’est le Mali, c’est l’Ukraine, c’est l’Irlande… cette île c’est tous ces peuples qui un jour ont voulu disposer d’eux-mêmes.

Cette île on y croit jusqu’à la dernière page!

Orhan Pamuk, dans une langue mêlant modernité et conte oriental, m’a captivée pendant près de 700 pages. J’admire sa plume, sa construction narrative, la qualité de ses apports historiques qui sans jamais me perdre m’ont beaucoup apporté sur ce dernier sursaut de l’Empire ottoman et de ses intrigues internes et internationales.

Un roman fabuleux !

Publié chez Gallimard.

Traduit par Julien Lapeyre de Cabanes

Elle vous en parle aussi: netsdevoyages.car.blog

2 comments On «Les nuits de la peste», Orhan Pamuk, 2022, Gallimard

Qu'en dites vous ?

En savoir plus sur Les Carpenters racontent

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Poursuivre la lecture