« Le sanctuaire », Laurine Roux, RL2020, Les éditions du sonneur

Une terrible pandémie a ravagé l’humanité et contraint une famille à se replier en pleine forêt dans leur « refuge ». Ils vivent de chasse, font pousser quelques légumes et le père mène régulièrement des expéditions en ville pour leur apporter de quoi survivre, ravivant parfois, par ses trouvailles, leur nostalgie d’une civilisation éteinte.

Seule Gemma n’a pas connu ce passé. Nourrie à l’aventure, à l’endurance et à la vie sauvage, elle est particulièrement alerte dans cet univers, supportant plus docilement la dictature survivationniste du père.

Elle souffre cependant de voir sa mère et sa sœur chaque jour plus heurtées par cet « enfermement » en pleine nature. Elle souffre aussi violemment de devoir tuer le moindre oiseau qu’elle croise. Ces êtres la fascinent de plus en plus. Sont-ils si dangereux?

Un livre à lire… pour la langue travaillée peu commune de l’autrice, pour la création littéraire, pour l’authenticité de ses personnages et surtout, pour cette f… Non. J’ai rien dit.

Très bon petit roman.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur google
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

1 comments On « Le sanctuaire », Laurine Roux, RL2020, Les éditions du sonneur

Qu'en dites vous ?

%d blogueurs aiment cette page :