“Le plongeon”, Séverine Vidal & Victor Pinel

Quand Yvonne se retrouve seule chez elle à 80 ans, elle fait le choix de tout vendre pour s’installer aux Mimosas.
Tout y est laid, on l’infantilise, ses droits et ses libertés sont limités, sa famille vient la voir au compte-gouttes.

Mais elle s’y fait une poignée de copains, bouscule un peu les conventions et P.F. la rattrape dans sa chute.

J’ai pleuré à chaque page. Ce sujet me touche beaucoup mais le traitement y est ici beau et bouleversant.
Ce mélange de solitude et de petits bonheurs, d’humiliations et de profond respect, d’amour et d’indifférence, font de la vieillesse un truc moche mais pas si moche.

C’est un choix courageux que choisit de montrer ici Séverine Vidal et ce scénario du 4e âge donne à réfléchir.

Le dessin de Victor Pinel m’a conquise, mélangeant simplicité du trait et sens du détail, choisissant de montrer les corps sous toutes ses formes mais toujours dans l’élégance.
Les plans et les couleurs sont aussi très artistiques.

Vraiment je vous conseille cette BD.

“Le plongeon”, Séverine Vidal & Victor Pinel, 2021, Grand Angle Bamboo Éditions

Qu'en dites vous ?

En savoir plus sur Les Carpenters racontent

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Poursuivre la lecture