« Le palais des orties », Marie Nimier, 2020, Gallimard

Frederica vient prêter ses bras à la ferme en échange du gite et du couvert. Mais dans cette petite exploitation au bord de l’asphyxie, consacrée essentiellement à la culture de l’ortie, Fred apportera bien plus. Parce que Fred n’est pas une jeune femme comme les autres.

Nora, Simon et leurs deux enfants seront d’abord sous le charme, mais la relation qui se tisse entre Frederica et Nora va entrainer la cellule familiale tant vers la nouveauté que vers l’instabilité. Nora se découvre, découvre une sensualité qu’elle ne connaissait pas et va vivre une histoire d’amour intense au milieu des orties. Piquant!

Voilà longtemps que je voulais découvrir la plume de Marie Nimier que je lorgnais bêtement sur les étagères de la bibliothèque. Bon choix. Même excellent. Un roman d’atmosphère. C’est élégant, cru, excitant. Une histoire pour nous, les femmes, mais qui devrait plaire à plus d’un homme.

– Coup de cœur –

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur google
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Qu'en dites vous ?

%d blogueurs aiment cette page :