«Le Lambeau» Philippe Lançon, 2018, Gallimard

Philippe Lançon, journaliste critique littéraire et théâtral à libération, chroniqueur à Charlie Hebdo, se met à nu dans Le lambeau. Victime mais survivant de l’attentat de Charlie Hebdo du 7 janvier 2015 par « les frères K », il voit un matin mourir ses collègues et amis sous les balles de la haine. Les quelques minutes qu’il nous faut pour lire le passage de cette tuerie sont glaçantes. Pendant 500 pages ensuite, pas si facile à lire tant le niveau littéraire de Philippe Lançon est élevé, nous restons avec lui dans les quelques mètres carrés de sa chambre d’hôpital. Nous descendons au bloc la peur au ventre. Nous crispons notre visage de douleur. Nous appréhendons la sortie de ce « jardin » sécurisant qu’est devenu notre hôpital. Mais jamais nous ne sommes envahis par la haine. Jamais nous ne portons un regard critique sur les événements, car comment expliquer l’inexplicable ? Une histoire qui m’a marquée pour longtemps et une qualité d’écriture proustienne.

Philippe Lançon a obtenu le Prix Fémina pour ce roman.

Qu'en dites vous ?

Site Footer

%d blogueurs aiment cette page :