Le Golfe du Morbihan

La tentation était trop forte après la lecture de « La femme qui dit non ». Des dizaines d’années et plusieurs tonnes de béton plus tard, j’accoste sur l’île de Marge. Heureusement, les habitants ont su préserver le paysage par des constructions harmonieuses les unes par rapport aux autres. Mais il est des endroits de l’île où l’on ne voit même plus la mer, tant il y a d’habitations. On ne peut pas non plus en faire le tour, car une partie de sa côte est privatisée.

Mais, en s’enfonçant dans l’île, on admire son côté sauvage : Penhap et son Dolmen, la pointe du Brouel et la vue sur l’île d’Arz. Île sur laquelle on ne manquera pas d’accoster, car elle est restée très sauvage, et on en fait le tour en jouant comme des gosses, on admire son moulin à marée.

Autre petit trésor caché, en partant de Larmor Baden, l’île Berder, accessible uniquement à marée basse.

2 comments On Le Golfe du Morbihan

  • Laurence VARAINE-JARNAC

    Quelle merveille que ce Golfe du Morbihan ! ♥ Les promenades sur l’île Berder…
    J’y pars dans trois jours, je ne saurais m’en passer.

    • Les Carpenters

      Oui… un petit paradis. Un endroit où j’aimerais passer mes vieux jours 🥰

Qu'en dites vous ?

%d blogueurs aiment cette page :