«La Turquie, de l’Empire ottoman à la République d’Atatürk», Thierry Zarcone, 2005, Gallimard

En me lançant dans la littérature turque, je savais que mes connaissances de cette partie du monde étaient trop fragiles.
Nous ne l’étudiions pas à l’école, ma formation professionnelle et mon métier n’ont aucun rapport avec cette Histoire et nos médias participent parfois plus à la désinformation qu’à l’information.

Sans prétention, j’ai voulu avoir des repères historiques et des références lexicales sur ce qui m’attendra pendant deux mois.
Résumer l’Histoire de la Turquie en 150 pages est aussi réducteur que de parler de la Shoah sur un timbre-poste, j’en suis consciente. Mais je ne prépare pas une thèse sur le sujet. Je me cultive et je partage avec vous ce que je comprends.

En l’occurrence, j’ai compris des choses… La plus importante est ce terme: « Turquie ». Il pourrait être au pluriel. Il n’y a pas une Turquie, mais DES Turquie.
Une Turquie antique et traditionaliste, une Turquie moderne et républicaine.
Une Turquie multiculturelle et une Turquie de l’effacement au profit de l’identité turque.
Une Turquie des riches et des puissants, une Turquie des pauvres et des laissés-pour-compte.
Une Turquie religieuse fanatique et une Turquie tolérante et laïque.
Une Turquie étouffée par l’Occident et une Turquie tournée vers l’Europe.
Une Turquie des intellectuels et une Turquie illettrée.

Ces multiples visages font sa richesse et son malheur.

Je ne savais rien. J’en sais un tout petit peu plus grâce à cet ouvrage condensé et richement illustré.
Le point de vue est certes occidental, mais Thierry Zarcone est un historien au CV fiable. Il expose les faits et on comprend assez vite, au travers de sa neutralité, que chaque acteur de l’histoire a sa part d’ombre, d’oppression, voire de massacres.

Je vous conseille vivement cet ouvrage pour débuter sans vous noyer sous la masse d’informations.

J’ai maintenant hâte de découvrir et de vous parler de toutes ces Turquie à travers les voix de leurs auteurs et autrices.
Je suis déjà allée voir les Arméniens, les Ottomans, les Kurdes… Le voyage est passionnant!

À très vite…

Qu'en dites vous ?

En savoir plus sur Les Carpenters racontent

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Poursuivre la lecture