«Gérard», Mathieu Sapin, 2017, Dargaud

J’ai découvert le travail de Mathieu Sapin avec sa BD «Comédie française», sur l’antichambre du pouvoir, que j’avais vraiment adorée.

Ce n’est donc pas pour Gérard Depardieu que j’ai emprunté cette BD, mais pour retrouver la patte de Mathieu Sapin, son humour, son autodérision et son regard si ahuris sur le monde qui l’entoure.

Je me suis bien amusée, même si Gérard Depardieu m’est toujours aussi antipathique. La mégalomanie masculine dans toute sa splendeur écoeurante.

Heureusement que Mathieu Sapin se met en scène avec autant de caricature fine et d’esprit. Il allège ainsi la balourdise de son personnage principal.

Il me faut absolument lire «Le château», sa BD sur François Hollande, avant l’arrivée de «Carnets de campagne».

Vraiment, je vous conseille cet auteur journaliste. Son travail est délicieux.

Qu'en dites vous ?

En savoir plus sur Les Carpenters racontent

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Poursuivre la lecture