“Chez toi – Athènes 2016”, Sandrine Martin

Mona est enceinte. Son bébé devrait voir le jour en décembre. Elle a sept mois pour quitter Athènes et atteindre l’Allemagne. Sept mois de paperasses, de files d’attente, de refus, de passeurs, de promiscuité et de malnutrition.

Monika n’est pas réfugiée mais très précaire dans une Grèce qui se reconstruit difficilement après une crise sans précédent. Elle travaille en tant que sage-femme pour Médecins du monde et son utilité est peu reconnue.

Mona la Syrienne et Monika la Grecque croisent leurs chemins le temps de cette grossesse; amitié et sororité se tissent entre les deux femmes.

Quel courage! Quel instinct de survie!

Cette BD est absolument superbe avec son alternance froid/chaud au crayons de couleur.
Le scénario est bien construit et donne un aperçu très intelligible du parcours des Syriennes mais aussi de la fragilité de la vie en Grèce.
Atteindre l’Europe de l’Ouest, c’est l’eldorado.

La grossesse, le bébé à venir sont le centre du récit. C’est à ce bébé que s’adresse Mona tout au long du récit. Parce que c’est autour de ce petit être qu’il faudra tout reconstruire.

Bravo pour cette BD, ces mois de recherches. Bravo aux associations sans qui rien ne serait possible.

“Chez toi – Athènes 2016”, Sandrine Martin, 2021, Casterman

Qu'en dites vous ?

En savoir plus sur Les Carpenters racontent

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Poursuivre la lecture