«La vraie vie», Adeline Dieudonné, 2018, L’Iconoclaste

Voilà un premier roman qui sait faire parler de lui, et à juste titre ! Une écriture sans détour, incroyablement évocatrice, d’une richesse et d’une originalité lexicale incomparable et pourtant si accessible. Des personnages sauvages, attachants ou détestables et étonnamment vivants. Le contexte, intolérablement banal – violence du père, soumission de la mère, désespoir des enfants – est mis en scène Lire la suite...

Site Footer